Clinique Dentaire Mont-Tremblant

Entretien et réparation de prothèses

Les prothèses dentaires permettent de remplacer une ou plusieurs dents manquantes. Il est primordial de les porter, car en plus d’améliorer l’esthétique du sourire, elles contribuent à la santé bucco-dentaire et à la santé globale.

La technologie permet maintenant d’obtenir des prothèses plus belles, plus confortables et plus fonctionnelles que dans le passé. Malgré tout, rien ne peut reproduire parfaitement le confort de la dentition naturelle… Par ailleurs, si l’on veut maintenir un niveau optimal de confort et d’esthétique, il faut absolument prendre soin de ses prothèses :

• Suivre les recommandations en termes de nettoyage et d’entretien

• S’assurer qu’elles demeurent toujours bien ajustées

• Vérifier régulièrement l’état de la prothèse afin de déceler tout bris ou faiblesse dans la structure et procéder aux réparations nécessaires avant que les problèmes ne surviennent

Le secret du confort réside donc dans l’ajustement, la réparation et l’entretien.

1) L’ajustement des prothèses

Avec le temps, les prothèses peuvent devenir inconfortables. Elles se mettent à bouger lors de la mastication ou à claquer lors de l’élocution. Le mouvement produit des frottements qui finissent par causer des points de pression douloureux et blesser les gencives.

Comment se fait-il qu’une prothèse qui était confortable ne l’est plus? À première vue, elle semble devenue trop grande, mais en vérité, ce n’est pas la prothèse qui a changé de taille… C’est la bouche! Voici l’explication du phénomène :

La résorption osseuse : grande responsable de l’instabilité des prothèses

L’os de la mâchoire tend à perdre de la masse osseuse lorsqu’il n’est pas stimulé par la présence d’une racine dentaire. Graduellement, il s’amincit. Ce phénomène porte le nom de résorption osseuse. La gencive offre conséquemment une surface de contact qui est toujours de plus en plus petite. La prothèse, qui a maintenant un support réduit, manque d’appui et n’a plus une bonne rétention. Elle devient trop grande et instable. Plus l’édentement s’est produit il y a longtemps, plus la résorption osseuse est importante.

Le denturologiste peut effectuer sporadiquement certains ajustements afin de redonner aux prothèses une meilleure stabilité. Voici les deux procédés utilisés :

Le regarnissage de la prothèse

Le regarnissage est un ajustement qui consiste à ajouter de l’acrylique à l’intérieur de la prothèse afin d’améliorer le contact avec la gencive. En comblant les espaces qui se sont créés entre la gencive et la prothèse, cette dernière retrouve un meilleur appui et une plus grande rétention en bouche.

L’apparence de la prothèse demeure inchangée, car les dents ainsi que la base rose en acrylique sont conservées. Il n’y a que la surface intérieure qui soit modifiée.

C’est une technique qui offre une solution efficace aux problèmes d’instabilité, tout en étant rapide et peu dispendieuse. Le regarnissage permet de prolonger un peu la durée de vie de la prothèse.

Le rebasage de la prothèse

Le rebasage est un ajustement qui permet un remodelage plus en profondeur. Le denturologiste change complètement la base rose en acrylique. Les dents sont conservées et replacées sur cette nouvelle base, qui est maintenant parfaitement ajustée à la gencive. Cette méthode ne peut être utilisée que lorsque les dents sont encore en bon état.

Comme la prothèse doit être remodelée, le processus de rebasage prend un peu plus de temps. Selon le cas, ce travail peut se faire en une journée, mais peut aussi prendre quelques jours. Cette attente en vaut certainement la peine, puisque la nouvelle prothèse, bien ajustée et stable, offre un confort optimal.

2) La réparation des prothèses

Une prothèse brisée peut habituellement se réparer. Il est cependant conseillé de confier cette tâche à un denturologiste, car lui seul détient l’expertise et les matériaux pour procéder à une réparation adéquate. Il faut savoir que de tenter l’expérience soi-même peut avoir des conséquences fâcheuses pour la prothèse et pour votre santé. Les colles trouvées en vente libre sont toxiques et les résultats obtenus ne sont jamais fiables ou durables.

Le savoir-faire du denturologiste permet d’optimiser le confort, l’esthétisme et la durabilité de la prothèse.

Les bris réparables :

  • La prothèse est cassée en deux
  • La prothèse est fissurée ou usée
  • Une dent s’est détachée de la prothèse
  • Une dent ou un crochet (sur un partiel) s’est brisé
  • Une dent est perdue
  • Une dent doit être ajoutée suite à une nouvelle extraction

La procédure de réparation :

Tout commence par une évaluation de l’état de la prothèse afin de déterminer s’il sera possible de la réparer. La plupart du temps, le denturologiste est capable d’effectuer le travail en une journée.

  • Si la prothèse est en deux parties, il faut tout d’abord recoller temporairement les deux morceaux.
  • La prothèse est ensuite moulée afin de produire un modèle en silicone ou en plâtre.
  • Si c’était le cas, la prothèse est ensuite recassée et la résine est amincie par meulage à l’endroit de la cassure ou du bris. Le but est de créer un espace suffisant pour remettre une nouvelle résine qui se fusionnera avec l’ancienne.
  • Les deux parties sont replacées sur le modèle en silicone et l’espace vide est comblé par de la nouvelle résine.
  • La prothèse est durcie sous pression, puis remodelée à l’aide d’une fraise à résine.
  • Elle est finalement poncée et polie afin de lui redonner un fini lisse et brillant.

Si la prothèse a déjà de l’âge (entre cinq et sept ans), que l’usure des dents est trop importante ou qu’un ajustement majeur doit être effectué, l’efficacité et la durabilité de la réparation ne pourront être garanties. Il est alors préférable de remplacer complètement la prothèse.

3) Les conseils d’entretien

Le nettoyage de la prothèse

L’entretien des prothèses dentaires est primordial. Tout comme pour les dents naturelles, la plaque dentaire s’y dépose quotidiennement. Si les gencives, les dents restantes ou les prothèses sont mal nettoyées, elles peuvent causer des infections et des maladies :

  • Mauvaise haleine
  • Taches sur la prothèse
  • Maladies des gencives
  • Caries sur les dents restantes
  • Perte des dents restantes
  • Maladies cardiaques, diabète, etc.

La procédure de nettoyage est simple mais devrait être faite avec régularité et minutie.

  • Enlever la prothèse pour dormir afin d’éviter la prolifération des bactéries et pour reposer les gencives. Pendant ce temps, la prothèse se nettoie.
  • Brosser la prothèse :
    • Utiliser une brosse à poils souples, spécialement conçue à cette fin.
    • Utiliser de l’eau et un dentifrice pour prothèses, qui ne contient pas d’abrasif.
  • Faire tremper la prothèse :
    • Après le nettoyage, placer celle-ci tout simplement dans un bain a prothèse rempli d’eau.
    • Il est aussi possible de faire tremper la prothèse avec le produit Novadent (suivre le mode d’emploi du fabricant, c-a-d en moyenne une semaine par mois), afin de retirer le tartre accumulé.
    • Le trempage évite que la partie en acrylique de la prothèse s’assèche et se déforme.
  • Il est aussi recommandé de retirer et nettoyer les prothèses après chaque repas. Ce petit brossage fait avec une brosse et un dentifrice à prothèses permet d’éliminer immédiatement les bactéries qui causent la plaque dentaire. Lorsque ce nettoyage post-repas est impossible, faire un bon rinçage de la prothèse et de la bouche avec de l’eau.

Il est important de retirer les particules alimentaires et le tartre qui se déposent sur les prothèses pour maintenir les dents et les gencives en bonne santé. Un bon entretien permet également d’augmenter la durée de vie de l’appareil.

Visiter régulièrement le denturologiste et le dentiste

La visite chez le denturologiste :

  • Il vérifie l’état de la prothèse. S’il détecte un bris ou une faiblesse, il peut procéder aux réparations nécessaires.
  • Il peut nettoyer et polir la prothèse afin de lui redonner sa brillance originale.
  • Il vérifie également sa stabilité en bouche. Si la prothèse bouge, adhère moins bien ou cause des douleurs, il peut procéder à des ajustements. Selon le cas, un rebasage ou un regarnissage permettra à la prothèse de redevenir confortable.
  • Il donne des conseils à propos de l’entretien des prothèses.

La visite chez le dentiste :

  • Lorsque c’est le cas, le dentiste vérifie l’état des dents naturelles restantes et il inspecte l’état des gencives. Il vérifie l’évolution de la résorption osseuse et peut dépister les maladies buccales.
  • L’hygiéniste dentaire peut procéder au nettoyage des dents restantes. Ce nettoyage professionnel permet d’éliminer le tartre qui est impossible à retirer par un simple brossage de dents.

Le port des prothèses dentaires est important pour l’estime de soi, mais aussi pour la santé en général! Éviter de les porter entraîne des modifications irréversibles sur l’apparence. Le visage s’affaisse et la bouche se creuse, provoquant un vieillissement prématuré. De plus, les difficultés masticatoires peuvent causer de graves problèmes digestifs. Il est donc important d’avoir des prothèses esthétiques, confortables et bien ajustées, car les gens aiment les porter davantage.